dimanche 30 octobre 2011

Le temple au sommet de la pyramide

Par le Passeur.

Nous voilà à l’orée de la clairière, potentiellement au centre de nous-même, sur le sommet de la pyramide. Les neufs ondes calendaires mayas prennent fin, la charnière grince et s’ouvre le lourd portail sur une ère nouvelle qui s’annonce très différente des précédentes. Je continue à penser que le moment venu, mais bientôt, nous allons passer un palier de manière assez soudaine, après lequel, dans une conscience qui essaimera et s’amplifiera à son rythme au sein des populations, nous vivrons d’une manière nouvelle dont les prémices se font déjà ponctuellement sentir...
Lire la suite :

Le temple au sommet de la pyramide

La loi d'attraction



(FR) Interview en Français: J'ai testé la loi de l ... - Lilou Mace WebTV

www.liloumace.com/.../FR-Interview-en-Francais-J-ai-teste-la-loi-de-l...
15 janv. 2010 – Si des mots tels que "changement", "projet", "positif", "vie", "intentions"... sont dans vos pensées actuellement, je vous propose de rencontrer ...

Le temps des guerres et des luttes arrive à sa fin

par John Smallman le 2/10/11

L'attente crée de l'anxiété: “Qu’est-ce qui va arriver? Serait-ce la fin?
Lire la suite ...

publié par Christine le Du Tout et Du Rien -



Mélodie de la lune

mercredi 26 octobre 2011

L'effet papillon

Posted: 25 Oct 2011 10:04 PM PDT

Comme vous le savez, ce que l'on appelle l'effet papillon est en fait un terme scientifique utilisé dans le contexte de la théorie du chaos. L'idée sous-jacente est qu'un papillon pourrait battre des ailes de la manière la plus douce qui soit avec pour conséquence une amplification de ce mouvement qui pourrait devenir la cause d'une gigantesque tempête à 15 000 km de là, de l'autre côté de la planète. Voilà une image superbe, à apprécier et à savourer.

Lire la suite de l'article »

samedi 22 octobre 2011

Source ;

Du Tout et Du Rien

Cliquez sur le lien ci-dessous pour voir en pleine page


L’acceptation

L’acceptation

Certains d'entre vous pensent certainement qu'ils acceptent ce qui est parce qu'ils ne peuvent le nier, mais ils ne l'acceptent pas pour autant. Dans votre mental, vous dites : j'accepte ce qui est, oui, oui, oui, mais je ne veux pas que ce soit comme ça, je voudrais que ce soit autrement. Par exemple : je fais tel métier, je gagne tant d'argent et j'habite dans telle maison, c'est ce qui est et je l’accepte pleinement mais je n'aime pas ce travail, j'aimerais gagner plus d'argent, je n'aime pas cette maison, j'aimerais vivre ailleurs. Cela, c'est voir ce qui est mais ce n'est pas l’accepter.


Je peux tenter de modifier la situation mais, pour l'instant, ici et maintenant, c'est ainsi. Un aspect de l'acceptation, c'est l'absence de plaintes, l'absence de jugements. Voyez par vous-mêmes : au fur et à mesure que nous vieillissons, des petites douleurs commencent à apparaître, le dos devient moins souple, on entend ou on voit moins bien. Souvent, tout cela est incontournable et nous pensons que, simplement parce que nous admettons qu'on ne peut rien y faire, nous l’acceptons. Extérieurement, nous disons: «Tout le monde vieillit, c'est comme ça » mais, en fait, nous sommes furieux, nous détestons ces handicaps, alors que l’acceptation de ce qui est, tel que c'est, sous-entend par définition l'équanimité. Cela ne veut pas dire qu'on ne puisse pas changer les choses mais que, les choses étant ce qu'elles sont, nous les acceptons et que, si elles changent pour le meilleur ou pour le pire, nous l'acceptons aussi. Il y a donc une distinction très importante entre percevoir ce qui est et accepter ce qui est.

Lee Lozowick

Extraits de Oui et alors ? Ed. La Table Ronde

vendredi 21 octobre 2011

Ouverture des portails

Suzanne Lie - Ouverture des Portails

par TransLight, jeudi 20 octobre 2011, 09:03

Au moment de l'ouverture vous allez devoir vous abandonner totalement au Portail. Vous devez 'mourir' à votre ancienne vie et 're-naître' à la nouvelle. Cet acte de 'mourir' n'est pas la mort dans votre corps, car vous aurez besoin de continuer à l'utiliser alors que vous participerez à la grande transmutation d'un monde de troisième dimension pour aller vers un monde de fréquence supérieure, celui que votre Âme a choisi pour votre Voyage Inaugural. En d'autres termes, vous n'allez PAS mourir à votre corps. Vous allez MOURIR à votre réalité. Mourir à votre réalité signifie que chaque chose, chaque personne, chaque endroit ou chaque situation, auxquels vous avez été attaché dans la réalité que vous êtes en tain de quitter, doivent être totalement et complètement libérés.

Le plus important, alors que vous laissez partir l'ancien, c'est l'intégration de la réplique exacte de votre réalité dans son expression de fréquence supérieure. De cette manière, votre manifestation restera au sein d'une forme tout en permettant à cette forme de transmuter avec votre pleine conscience. Lorsque vous êtes 'mort' dans des réalités passées/alternatives, vous avez permis à votre conscience de se détacher de votre forme, afin que cette forme puisse continuer son processus de mort sans la nécessité de souffrir lors de cette transition difficile. Dans certaines de vos vies physiques, vous avez pu avoir peur de la mort et vous accrocher à votre forme même lorsqu'elle n'était plus habitable. En d'autres mots, vous avez eu une mort difficile. C'est cette mémoire inconsciente de ces transitions difficiles que vous devez libérer.

Ce qui signifie que vous devez libérer la mémoire de la peur de la mort et vous en tenir à ce que vous n'avez plus à expérimenter. En même temps, vous devez libérez votre réalité actuelle de troisième dimension et garder simultanément une empreinte mentale de cette réalité afin de pouvoir l'emporter avec vous dans le Portail. Puis, alors que vous voyagerez au travers du Portail vers et dans l'expression d'une fréquence supérieure de votre réalité et de votre forme, vous emporterez une empreinte mentale de ce que vous êtes en train de transmuter. C'est cette empreinte mentale, copiée et 'sauvegardée' dans votre Cœur supérieur, qui va tout transmuter vers une expression de fréquence plus élevée.

Lorsque vous reviendrez par l'entrée et que vous voyagerez au travers du Portail, comme beaucoup d'entre vous vont le faire, vous verrez exactement le même corps et la même réalité que celle que vous avez laissée. Sauf que ce sera une expression de cette réalité de dimension supérieure. Donc vous pourrez :

~ Libérer la physicalité de votre présente réalité tout en maintenant une image mentale de cette réalité qui a été 'sauvegardée' par votre Cœur Supérieur.

~ Avec cette image crée et sauvegardée, vous vous libérerez de TOUS les attachements à cette réalité.

~ Cependant, vous resterez en contact permanent avec votre corps physique car il marquera le 'point de retour' de votre voyage.

Le prochain composant important de votre voyage au travers du Portail, c'est que vous aurez besoin de vous éveiller à votre perception multidimensionnelle afin de pouvoir percevoir et de rester en contact avec plus d'une seule fréquence de réalité pendant la totalité de votre voyage. En d'autres termes, vous aurez besoin de percevoir avec une grande clarté votre point de départ de la troisième dimension afin de le copier/coller dans votre esprit et dans votre cœur, tout en percevant également votre aura de quatrième dimension. Lorsque vous pourrez percevoir votre aura de quatrième dimension, vous saurez que vous avez élargi votre perception au-delà des confins de la troisième dimension.

Cette expansion de perception est essentielle car les Portails ne sont pas ancrés dans la troisième dimension. En fait, les Portails ne peuvent être vus qu'au travers d'une perception de quatrième dimension car leurs ouvertures sont à des octaves différentes de quatrième dimension. C'est pour cette raison que nous vous avons dit de créer votre tunnel de lumière au travers du Plan du Bas-Astral qui est l'accumulation de TOUTE l'énergie négative créée par l'humanité autour de la planète. Si vous n'avez pas encore créé ce tunnel, s'il vous plait faites-le maintenant.

La façon dont vous créez ce tunnel de lumière au travers de l'obscurité du Plan du Bas-Astral se fait, bien sûr, grâce à la grande puissance de l'amour inconditionnel. Cependant, entre maintenant et L’Ouverture, s'il vous plait, examinez votre vie et aimez inconditionnellement CHAQUE personne, espace, situation et chose qui vous maintiennent encore dans des mémoires basées sur la peur, la colère, la tristesse, la revanche, la compétition, etc, etc. Vous devez « Leur Pardonner, car ils ne savent pas ce qu'ils font ! ».

Ce balayage fait d'amour et de pardon inconditionnel va vous permettre d'accepter inconditionnellement le FAIT que vous êtes venu dans cette incarnation à ce moment précis afin de participer au processus de l'Ascension Personnelle et Planétaire. Une fois que vous avez réalisé que la participation à l'ascension était le 'but de votre incarnation', vous pourrez accepter inconditionnellement que CHAQUE expérience négative de votre réalité actuelle ait été créée par votre Âme. Votre Âme a créé ces 'problèmes' afin que vous puissiez finir de nettoyer tout ce qui n'avait pas été terminé lors de votre naissance à cette réalité d'ascension.

Vous pouvez penser que cette tâche est trop lourde pour une seule vie. Cependant, une fois que vous vous rappelez que vous êtes un grand Être Multidimensionnel qui s'est porté volontaire pour entrer sur 'la scène de nombreux crimes' afin d'aider l'Expression Planétaire du SOI, de Gaia, vos nombreuses souffrances et challenges pâliront à la lumière multidimensionnelle de votre but supérieur.

Si vous ne pouvez pas aimer inconditionnellement, si vous ne pouvez pas pardonner inconditionnellement et accepter inconditionnellement que chaque instant de chaque expérience de votre vie actuelle n'est rien comparé à votre but supérieur, vous ne serez pas capable de vous détacher suffisamment de votre réalité présente afin d'être dans un abandon total pour vous rendre et passer au travers du Portail. Votre incapacité à vous libérer du passé vous empêchera alors de recevoir le don de l'infinitude de la vie dans le présent.

Par conséquent, mes chers amis, vous qui êtes ancrés, nous vous supplions de 'leur pardonner parce qu'ils ne savent pas ce qu'ils font'. Et le plus important, pardonnez-vous vous-même car vous ne saviez pas ce que vous faisiez. Vous étiez endormis, et TOUT ce que vous avez fait ou bien tout ce qui vous est arrivé a été orchestré afin que vous puissiez vous Éveiller. Oui, vous êtes nombreux à avoir eu des difficultés depuis votre éveil, mais parce que vous saviez que vous étiez éveillés, vous avez vu ces situations comme des initiations plutôt que comme des problèmes. Comme vous étiez éveillés, vous avez pu par la suite regarder en face ces situations basées sur la peur et dire 'Je vous aime pour les leçons que vous m'avez enseignées'.

Alors que vous passez en revue votre vie, assurez-vous de sceller chaque mémoire d'un amour inconditionnel et de remercier chacune d'entre elles pour les leçons qu'elles vous ont enseignées. Vous êtes dans le processus de quitter la réalité où les leçons ont souvent été difficiles, douloureuses et remplies de peur. En fait, vous quittez la peur. Nous pouvons voir votre lumière éclatante qui montre que beaucoup d'entre vous ont déjà fait cette transition du balayage du pardon. Souvenez-vous, le pardon n'est pas un acte passif. En fait, le pardon est un appel à l'action afin de corriger tout ce qui n'était pas en alignement avec votre Âme et qui était la vraie raison de votre souffrance.

Votre Âme a créé cette situation dans votre vie afin que vous puissiez réaliser combien vous étiez hors alignement avec l'expression supérieure de votre SOI. Par conséquent, pardonnez et libérez TOUTE souffrance MAINTENANT afin qu'elle ne puisse pas vous empêcher plus longtemps de ressentir les mondes supérieurs. Laissez partir TOUT jugement, car le jugement est une condition mentale qui vous sépare des autres et de votre SOI. Chaque expérience tout au long de votre vie a été parfaite car elle vous a amené à l'état de plein éveil de la conscience dont vous jouissez désormais.

S'il vous plait, prenez un instant maintenant pour pleinement intégrer cette partie de notre message. Nous reviendrons pour une deuxième partie qui sera celle de l'activation de vos Perceptions Multidimensionnelles.

Suzanne Lie - http://suzanneliephd.blogspot.com

Traduction Marinette Lépine

http://www.facebook.com/TransLight

Email: TransLight.ml@gmail.com




Pour aller sur son blog.

Soulevez avec votre souris pour faire apparaître: traduire pour lire en français.

Awakening with Suzanne Lie

La Révolution a Commencé-The revolution as begun - YouTube

www.youtube.com/watch?v=SWuReUIqueE22 mai 2011 - 23 mn

FLASH TRANSFORMATIONNEL

Emmanuel Dagher - Il y a actuellement un grand changement énergétique. Il est important d'être doux avec nous-mêmes, et si quelque chose d'inconfortable surgit, sachez simplement que cela vient à la surface pour être libéré. Facilitez les choses en sachant que tout est pour le mieux...

Ne soyons plus aveugles

Les héritiers de la Terre

Posted: 20 Oct 2011 09:02 PM PDT

Il faut être aveugle, sourd et muet tout en vivant dans un déni complet pour ne pas réaliser que nous sommes entrés dans une expérience de transformation planétaire irréversible. Ou alors nous devons être si obsédés, concernés et illusionnés par nous-mêmes, que nous avons 'brûlé les rétines' de nos rétrospectives, de nos prévisions et de nos intuitions.

Même s'il est encore possible que beaucoup d'entre nous se comportent comme si rien ne changeait, comme si tout pouvait être maintenu en place en fonction de ce que nous croyons pouvoir nous rendre heureux, l'augmentation des changements évidents au sein de la nature défie cette position. Le comportement de plus en plus chaotique de la nature ne peut être dissimulé ou contrôlé. Les nouvelles sélectives diffusées sur les ondes et l'ensemble des médias sont impuissantes car "le climat est général", il reflète à présent quotidiennement la transformation planétaire grandissante même si nous continuons de prétendre que nous n'en sommes pas conscients. La nature ne peut en aucun cas être complice en soutenant les programmations de nos esprits étroits. Nous ne pouvons corrompre les éléments ni marchander avec eux ; ils sont des disciples dévoués honorant une voie qui ne vénère pas les illusions humaines.

Il est temps de se réveiller et de sentir le chaos.
Lire la suite de l'article »

mercredi 19 octobre 2011


L’au revoir du Grand Dauphin blanc

Mon Dieu ! Je le vois ! Devant moi, je vois celui qui vient nous dire au revoir. Je vois le magnifique Dauphin Blanc, et il est plus beau que jamais.

Il me dit :
« Vous, humains, ne soyez pas tristes !
Nous allons tous partir et vous le savez ! Ce qui me fait le plus de peine c’est la souffrance des océans qui sont vidés de la vie, et les océans ont besoin de l’Amour de tous les êtres qui y vivent.
Nous, peuples de la mer, en très grande partie nous avons décidé de quitter ce monde ».

Il me dit ceci :
« Je sais maintenant dans quel monde j’irai, et je sais ce que je serai. Je ne serai plus comme mes frères ce que vous appelez un mammifère marin. Au travers de tout ce que j’ai pu apprendre et vivre de difficile sur ce monde, tout du moins dans mon élément, l’élément marin, j’ai « bouclé la boucle » et je vais sur un monde préparé pour m’accueillir tout comme il est préparé pour ceux que vous appelez certains des grands mammifères marins qui prendront une forme pratiquement humaine.

C’est le choix de nos espèces, c’est aussi la faveur que nous ont donnée les Dieux Créateurs. Cependant cela m’attriste un petit peu de quitter ce monde, de quitter ceux que j’aime encore et qui n’ont pas encore quitté ce monde.

Toi, petite terrestre, toi qui n’aimes d’ailleurs pas tellement le milieu où nous nous trouvons et qui est magnifique, nous allons te dire : si tu voyais ce qui se passe réellement dans les océans ! Si tu voyais la souffrance de nos frères, que ce soit celle des grands mammifères marins, des dauphins ou ceux que vous appelez les tout petits poissons ! Il y a une volonté de quitter ce monde que vous ne pouvez même pas comprendre.

Moi je viens aujourd’hui vous dire « au revoir ». Je suis triste et heureux, triste de laisser certains de mes frères qui ne font pas encore partie du voyage mais qui me retrouveront bien vite, et surtout triste de vous laisser aussi, vous qui marchez sur la terre ferme. Vous ne nous avez pas compris alors nous ne demandions simplement qu’à vous aimer, qu’à partager ce que nous sommes et nos connaissances.

Vous, peuples de la Terre, vous avez toujours pensé que les peuples des océans n’étaient que de vulgaires poissons, et nous vous disons : non, ce n’est pas du tout ainsi ! Certaines de nos espèces ont une intelligence extraordinaire, et même si elles n’ont pas la capacité de s’exprimer comme les hommes, de créer comme les hommes, elles ont la capacité de correspondre par une sorte de télépathie.

Nous, peuples de la mer, aurions tellement pu vous apprendre de choses sur vous-mêmes, parce que dans l’eau qui est notre élément est inscrit tout votre passé, tout ce que cette Terre a vécu, et nous avons la capacité de comprendre et d’intégrer tout ce que la Terre a vécu.

Je t’aime profondément, toi qui parles, comme j’aime profondément ceux qui écoutent. Que peut représenter l’Amour d’un dauphin ? Pour nous c’est immense, et vous n’avez pas conscience de ce que cela peut représenter.


L’océan va souffrir du manque de ses enfants, il va réagir avec colère et violence tout simplement parce qu’il n’y aura pas le peuple de la mer pour calmer sa souffrance
Il faut que vous compreniez qu’il y a un échange vibratoire, un échange d’Amour entre l’océan et les peuples de l’océan, tout comme il y a un échange d’Amour entre les divers règnes de votre élément solide, de votre Terre. Il y a un échange d’Amour entre les mondes minéral, végétal et animal. Il y a également ces mondes à l’intérieur des océans. Nous avons les mondes minéral, végétal et animal, et nous aimerions dire bien au-delà de l’animal !



Je voudrais redire ceci avant de vous quitter : mon départ n’est pas la fin de toute chose, mon départ symbolise, au contraire, le renouveau, le changement, le changement pour vous qui vivez sur la terre ferme, et aussi le changement de votre conscience.

Certains d’entre vous, humains, auront du chagrin de notre départ, de nos départs en masse et de mon départ de ce monde. Ceux-là ont compris qu’ils auraient été capables d’échanger de l’Amour avec nous, mais bientôt vous, habitants de la terre ferme, comme toute vie sur cette planète, comme pour nous, ce sera le renouveau.
Je ne serai plus sur ce monde pour vivre ce renouveau et beaucoup d’êtres humains ne seront également plus sur ce monde pour le vivre. Il y aura beaucoup de départs en masse, comme par vagues successives. Ne vous affligez pas des vagues de départs humains, ne vous affligez pas des vagues de départs de tous les peuples de la mer.
Pensez-vous que lorsqu’il n’y aura pratiquement plus de vies dans la mer il en restera beaucoup sur la terre ? Pensez-vous qu’avec l’immense pollution et votre inconscience vous avez réellement perturbé le milieu de vie du peuple de la mer ? Pensez-vous que cela pourra durer encore et encore ?


Si vous pouviez voir ce que j’ai vu, ce que mes frères ont vu, cette immense, gigantesque pollution dans le Golfe du Mexique, si pouviez voir toutes les pollutions et le non-respect total de la vie à plusieurs endroits de vos océans, vous seriez peut-être aussi tristes que nous ! Cela est caché à votre vue car il y a des mètres, des mètres et des mètres d’eau qui vous cachent la réalité des profondeurs.

Il y a les départs que vous voyez lorsque nos frères s’échouent sur vos plages, mais il y a également énormément de départs que vous ne voyez pas. Il y a aussi des départs avec l’aide de ceux que vous pourriez appeler vos frères galactiques.
Ce que nous subissons lorsqu’ils nous enlèvent, c’est incompréhensible pour vous pour le moment, c’est que nous avons l’immense chance, lorsque nous accédons à ces vaisseaux, de pouvoir être transformés, transmutés avant d’aller sur la planète qui est la nôtre. Dans les vaisseaux qui nous transforment, il y a comme des « chambres de transformation de vies ». Il en sera de même pour ceux qui seront enlevés ; ce sera plus simple parce que vous resterez des humains, mais des humains sublimés, tandis que nous passerons du règne animal (ce qui est faux), nous changerons de « catégorie » et aurons des corps humains qui ne seront pas les mêmes que les vôtres, mais qui seront tout de même des corps humanoïdes.


Moi, le Grand Dauphin Blanc, j’ai de la tristesse pour ceux du peuple de la mer qui vont encore souffrir, j’ai de la souffrir pour mes frères qui m’aiment et qui vivent sur la Terre ferme, mais j’ai cependant une immense joie car je sais ce qui m’attend.
Soyez courageux ! Ce n’est pas demain que ce monde vivra sa fin ! C’est après-demain que ce monde vivra son ultime transformation. Je ne parle pas du « demain » ou de « l’après –demain » humain, je parle d’un temps, d’une période.

Je vais vous dire aussi ceci : vous ne pourrez même plus vous nourrir des peuples des océans trop pollués. Cela aussi fait partie du Plan, il devait en être ainsi.
Je vous aime. Ne soyez pas tristes ! Votre devenir est magnifique ! Peut-être un jour nous retrouverons-nous, peut-être que vous me reconnaîtrez et que je vous dirai : « un jour, sur un petit monde, je suis venu parler à une petite humaine bien gentille qui a su m’écouter et transmettre ce que j’avais à dire ».

Maintenant je vous laisse. Que mon immense Amour soit toujours près de vous ! Aimez les peuples qui vivent dans les océans, c’est la seule chose que vous pouvez faire pour eux.

Maintenant je vous dis au revoir. »

Je l’entends maintenant de très loin, comme s’il était retourné au plus profond des océans. Sa magnifique tête semblait être sur mes genoux. Il avait des yeux d’une beauté et d’un Amour extraordinaire, et ce que vous ne croirez peut-être pas, c’était comme s’il souriait.

C’est à peine si je l’entends ; il me dit :
« N’oubliez pas d’envoyer de l’Amour à ceux qui ne sont pas encore partis, à ceux qui n’ont pas encore transité, aux peuples des océans ».

Message reçu en avril 2011 par
Monique Mathieu
site web de Monique Mathieu

L'exploration du passé